Alors que le préfet de Haute-Savoie réitère ses mesures d’abattage des bouquetins dans le Massif du Bargy.
Sur les 400 individus restants, ce sont environs 300 animaux sains qui vont être sacrifiés si rien n’est fait !
L’abattage massif n’as jamais été une solution juste !
Alors qu’il est désormais possible d’identifier les animaux séropositifs et ceux en parfaite santé, les associations de protection de nature défendent une gestion sur plusieurs années. L’élimination progressive des animaux séropositifs et la vaccination préventives des animaux sains me semble un scénario beaucoup plus approprié !

Il est encore temps d’agir avant que les bouquetins ne deviennent plus que des fantômes sur ce fabuleux massif !

Diffusez massivement pour que tout le monde prenne conscience de ce qui se trame en ce moment.