Chaque année, le réseaux « International Bearded Vulture Monitoring » organise dans toutes la chaine des Alpes. Pour la 10ème édition, la prospection a été accrue et a permit une bonne répartition des observateurs.
Le bilan définitif n’est pas encore connu (au 15.12.2015) mais les zones de contact avec le gypaète barbu sont de plus en plus nombreuses ce qui est réjouissant.

Je m’étais positionné au dessus des Chalets de la Loriaz sur la Pointe de Charmoz.
A 14h38, un adulte arrive de Finive, me survole et file derrière l’Aiguille de la Loriaz où il rejoint un 2ème adulte/subadulte. Les 2 rentrent dans le vallon de Trè-les-Eaux ou le vallon de Bérard ou ils sont rejoint par un aigle adulte.

Voici le bilan de la Haute-Savoie, merci à Asters pour la rédaction du compte rendu.